Votre navigateur est obsolète et non sécurisé. Vous ne pouvez pas bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce site. Pour une navigation optimale et sécurisée, merci de mettre à jour votre navigateur.
Spécialiste en chirurgie esthétique et réparatrice
22 avenue de Friedland, 75008 Paris
5 avenue Charles Floquet, 93150 Le Blanc Mesnil
Dr Bannier
Chirurgie esthétique réparatrice
Paris : 01 42 24 55 59 / Le Blanc-Mesnil : 01 48 65 14 13

Lipofilling mammaire à Paris

Le mot du chirurgien

Étant le premier repère de l'Homme durant l'enfance, le sein est un symbole mythique qui représente non seulement la chaleur et la douceur maternelle, mais incarne également la féminité ainsi que la séduction. Plus que ça encore, les seins sont considérés comme l'idéal féminin. C'est pour cela donc que j'attache une attention très particulière à la chirurgie du sein.

Pour donner vie à votre désir d'avoir une belle poitrine et vous aider à vous épanouir dans votre corps, je mettrai tout en œuvre pour que vous arriviez au résultat escompté.
Ensemble, nous prendrons bien le temps de connaître votre histoire ainsi que de comprendre votre envie d'avoir une belle poitrine.


En fonction de votre anatomie, j'essayerai de vous proposer ce qui vous ira le mieux.
Je pratique la chirurgie mammaire en utilisant votre poitrine, en la remodelant et en y apportant quelques petites modifications pour que le rendu soit le plus naturel possible et ainsi vous permettre de profiter aisément de votre nouvel atout beauté.

Qu’est-ce que l'Hypoplasie mammaire ?

On peut définir l'Hypoplasie mammaire par le fait d'avoir des seins de petite taille, que cela soit dû à un développement insuffisant lors de la phase de la puberté, ou même à la suite d'une perte importante de poids ou encore d'une grossesse.

Les traitements proposés pour ce genre de problèmes mammaires consistent en la correction de la taille ainsi que du volume des seins en procédant à la pose de prothèses mammaires. Il y a également un autre procédé qui permet d'effectuer une augmentation du volume du sein par le biais de transfert de graisse recueillie d'une autre partie du corps et utilisée au niveau de la poitrine.

Cette technique est empruntée à la chirurgie esthétique du visage et est appelée lipomodelage, elle a fait ses preuves dans le domaine de la restauration du volume du sein et est considérée comme une avancée considérable dans le domaine de la chirurgie reconstructrice.

Toutefois, il est nécessaire de mentionner que cette dernière technique n'est pas adaptée à toutes les patientes désirant recourir à l'augmentation du volume de leurs seins car elle est plus destinée aux personnes voulant avoir un rendu naturel ou juste remodeler et retrouver leurs seins d'avant (avant amaigrissement, grossesse ou allaitement).

Elle n'est donc pas substituable à la pose de prothèses mammaires et ne permet pas d'avoir une nouvelle poitrine avec un volume très important, ni même un changement radical, d'autant plus que les patientes ayant opté pour ce mode opératoire doivent impérativement disposer d'un capital adipeux pour pouvoir y puiser le nécessaire.

Les indications nécessaires

La technique du Lipofilling mammaire est donc adaptée et prévue pour les personnes disposant d'un bon site donneur de graisse et n'est pas destinées aux patientes très minces souffrant d'Hypoplasie mammaire car elles n'auront pas les ressources nécessaires au bon déroulement de ce procédé chirurgical.

Cette méthode présente de très nombreux avantages :

  • Elle permet une augmentation modérée du volume des seins pour un effet naturel
  • L'extraction de graisse effectuée au niveau du corps de la patiente lui est bénéfique puisqu'elle lui permet de perdre de la masse dans quelques zones localisées du corps qui ont servis pour le prélèvement des tissus adipeux.
  • Le rendu est très naturel et discret pour les personnes qui désirent retrouver leur galbe d'antan sans passer par la case des corps étrangers.

Avant de procéder à toute chirurgie, il est nécessaire d'effectuer des examens cliniques (échographie, mammographie, IRM si besoin) afin de s'assurer qu'il n'y a aucun risque pour la glande mammaire et que l'opération n'engendrera aucun mal à la patiente.

Si après tous ces examens et tests il est prouvé qu'il n'y a aucun problème qui entravera le cours de l'opération, nous pourrons procéder et envisager l'opération sans contraintes et sereinement.

Mode opératoire

Anesthésie

La reconstruction des seins par la méthode du Lipofilling mammaire est une nouvelle technique qui est souvent effectuée sous anesthésie générale car de nombreuses parties anatomiques sont concernées par l'opération, à savoir les seins et les zones de prélèvement du tissu adipeux nécessaire au transfert de graisse (fesses, hanches, culotte de cheval, abdomen..)

Durée d'hospitalisation

Cette méthode de restauration du volume du sein ne nécessite pas une longue hospitalisation et ne requiert qu'une demie voir une journée après l'opération.

L'opération

Pour que l'intervention se fasse dans de bonnes conditions, il est impératif de suivre ces principes de bases connus de tous les chirurgiens esthétiques :

  • Nous commençons par repérer les zones de prélèvement de graisse, et bien-sûr préciser les zones receveuses des tissus graisseux. Le choix de ces parties se fait par rapport à plusieurs paramètres (quantité de graisse nécessaire et quantité de graisse disponible..).
  • Le prélèvement des tissus adipeux se fait par le biais de petites incisions discrètement cachées dans les plis naturels du corps, ensuite nous procédons à la centrifugation afin d'homogénéiser la matière et de filtrer toutes autres composantes non désirées.
  • Le transfert de la matière finale se fait à partir d'incisions de 1 à 2 mm de taille et à l'aide de micro-canules. Nous procédons alors au transfert de microparticules de graisse dans plusieurs plans (en partant du plan des côtés jusqu'à la peau), selon de nombreux trajets indépendants, dans le but d'augmenter la surface de contact entre les cellules que nous implantons et les tissus receveurs, ce qui assurera au mieux la survie des cellules adipeuses greffées et donc la réussite de la greffe sur la patiente.
  • Sachant qu'il s'agit d'une réelle greffe de cellules vivantes (la prise est estimée à 60 à 70 % selon le cas et les conditions de chaque patiente), les cellules greffées resteront vivantes. Le Lipomodelage esthétique est donc une technique que l'on considère comme définitive parce que les cellules adipeuses que nous avons greffées vivront aussi longtemps que les tissus qui se trouvent autour d'elles. En revanche, l'évolution de ces cellules graisseuses se fait par rapport à l'état d'adiposité de la patiente (si par exemple la patiente maigrit et perd de la graisse de son corps, le volume apporté diminuera proportionnellement).

La durée de l'intervention chirurgicale quant à elle est définit selon le nombre de zones de prélèvement et la quantité nécessaire à l'opération de transfert ainsi que d'autres éléments secondaires. Elle peut durer environ de 1 heure à 4 heures et selon chaque cas traité.

Informations post opératoires

En temps normal, après ce genre de petites chirurgies, les douleurs ne sont pas très vives et se ressentent assez modérément.

Elles peuvent toutefois être ressenties au niveau des zones où le prélèvement de graisse a été effectué. Pendant les 48 heures qui suivent l'intervention, les seins ainsi que les sites donneurs peuvent être sujet à un gonflement des tissus (œdèmes) ainsi que des ecchymoses (bleus sur la peau) et cela nécessitera à peu près 1 à 3 mois pour s'en débarrasser.

Il est à noter que dans le cas d'un prélèvement de graisse assez important la patiente pourra ressentir de la fatigue pendant une durée d'une à deux semaines.

Le résultat de l'intervention

Le résultat devient remarquable après une période de 3 à 6 mois après l'intervention. Dans la majorité des cas, les patientes sont très satisfaites de leur nouvelle poitrine. Les personnes qui souffraient autrefois d'Hypoplasie mammaire se retrouvent avec une très belle paire de seins qui flatte leur silhouette, une poitrine bien galbée qui accentue leur féminité. Le corps lui aussi est plus affiné lorsque l'on sait que grâce à des zones présentant un excès de graisse le Lipofilling mammaire a pu être effectué.

Pour quelques patientes qui le souhaitent, une seconde séance d'augmentation du volume du sein peut être envisageable si besoin après quelques mois. Bien évidemment, il faudrait qu'il y ait possibilité d'effectuer à nouveau un prélèvement de tissus dans le but de modifier le volume des seins, ou d'en améliorer la forme. Le coût est similaire à la première opération et les symptômes sont les mêmes.

Cependant, nous tenons à informer nos patientes que le vieillissement des seins n'est pas interrompu malgré les multiples opérations effectuées et que l'aspect des seins changera au fil du temps, ainsi qu'après une perte de poids.

Les probables risques et complications

Un lipofilling mammaire fait dans les règles de l'art ne représente aucun risque d'échec de l'intervention et n'engendrera aucune complication pour la patiente. Nous œuvrons avec une grande rigueur pour garantir à nos patientes un rendu naturel et un résultat des plus satisfaisants.

Pour contrer toute infection, nous prescrivons un traitement antibiotique pré-opératoire. Et si jamais (dans de très rares cas) elle survient, nous disposons de plusieurs moyens de traitement, tels que l'antibiothérapie, glace, en traitant la zone concernée par l'inflammation.

En général, sous une dizaine de jours, l'infection disparaît sans conséquence et n'influence pas le résultat final de l'opération. Très rarement, nous pouvons constater l'apparition de zones plus fermes que l'on nomme (cytostéatonécrose). A priori, la taille de ces zones diminuent progressivement après quelques mois, et petit à petit deviennent plus souples. Toutefois, il faut rester vigilant et les contrôler fréquemment pour éviter toute augmentation progressive, dans ce cas il faudra nous en aviser afin de réaliser des examens complémentaires pour qu'il n'y ait pas d'autres complications.

Il faut aussi savoir que le tissu adipeux qui a été utilisé reste vivant, il réagit naturellement aux conditions du corps et est donc exposé à toutes sortes de variations, à savoir le poids (perte ou prise de poids).

Il est donc évident que si la patiente perd du poids, le volume des seins diminuera également, et, au contraire, en cas de prise de poids remarquable le volume des seins augmentera proportionnellement. Il est donc recommandé de garder un œil sur le poids et de maintenir une certaine stabilité pondérale afin de faire durer le plus possible le résultat.