Votre navigateur est obsolète et non sécurisé. Vous ne pouvez pas bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce site. Pour une navigation optimale et sécurisée, merci de mettre à jour votre navigateur.
Spécialiste en chirurgie esthétique et réparatrice
22 avenue de Friedland, 75008 Paris
5 avenue Charles Floquet, 93150 Le Blanc Mesnil
Dr Bannier
Chirurgie esthétique réparatrice
Paris : 01 42 24 55 59 / Le Blanc-Mesnil : 01 48 65 14 13

Lifting du visage à Paris

Le mot du chirurgien

“Lorsque le vieillissement commence à s'installer, la peau du visage se ride et s'affaisse.

Les femmes et les hommes qui supportent mal les stigmates du vieillissement, et qui souhaitent conserver une peau raffermie et tonique plus longtemps, peuvent envisager une intervention de lifting du visage.

Pratiquant cette intervention depuis de nombreuses années,je peux affirmer que celle ci est devenue très précise avec des résultats très naturels.

Je prends toujours le soin de discuter avec mes patients avant toute intervention pour définir les souhaits de chacun et analyser leurs particularités ,dans le but d'obtenir, selon chaque situation, le résultat le plus harmonieux et le plus naturel.

Lors de l'opération, je n'utilise que des techniques éprouvées, et sans aucun danger pour les patients.

Il faut savoir que le lifting du visage comprend deux catégories bien spécifiques ,adaptées à différentes zones du visage concernées par le vieillissement : il s'agit du lifting cervico-facial particulièrement adapté à l'affaissement des bajoues et du bas du visage en général, puis du lifting fronto-temporal, lui plutôt adapté au rajeunissement de la partie supérieure du visage.

Ces deux techniques peuvent aussi bien être associées que pratiquées distinctement, cela en fonction des besoins et souhaits de chacun.”

But des deux interventions

But et indications du lifting cervico-facial

L'intervention du lifting cervico-facial a pour but de corriger le relâchement de la peau dans la partie basse du visage que ce soit au niveau des bajoues, et au niveau du cou, mais également la partie centrale du visage notamment des pommettes.
En effet, il s'agit ici de remédier à la laxité des muscles pour redonner un aspect tonique à la peau, et minimiser le surplus graisseux du visage.

L'objectif attendu est alors l'obtention d'un résultat naturel faisant apparaître un visage raffermi, plus lisse et restructuré ,visant à se rapprocher le plus possible de son ancien aspect.

But et indications du lifting fronto-temporal

Tout comme le lifting cervico-facial, le lifting fronto-temporal a pour but d'atténuer le vieillissement de la partie supérieure du visage à savoir le front, les paupières, les tempes ainsi que les sourcils, le tout en affaiblissant les muscles responsables des rides.

Selon chaque type de vieillissement constaté,de la forme du front et des reliefs osseux et de l'implantation capillaire, seront définies les régions du visage à traiter ainsi que la technique d'intervention à appliquer (endoscopique ou non).

De façon analogue au lifting cervico-facial, l'objectif attendu est alors un rajeunissement du tiers supérieur du visage.



La Consultation

Pour tout type de lifting, la consultation pré opératoire est une première étape indispensable pour comprendre et appréhender les attentes du patient, ses souhaits et ses éventuels antécédents médicaux et soucis actuels, qui pourraient modifier les suites opératoires. La consultation prend ,entre autres, en compte, l’environnement familial, professionnel et socio- culturel. Elle doit également éclairer le patient sur toutes ses interrogations en fournissant une information transparente et complète, aboutissant à un consentement parfaitement conscient et informé de la part du patient,pour envisager ce type de chirurgie.

L’examen, éclairé par l’analyse de photos de la patiente quinze à vingt auparavant, permet d’évaluer les signes objectifs de vieillissement du visage, et d’établir un diagnostic sur la faisabilité de l’opération .En effet, certaines demandes n’ont malheureusement pas de réponse chirurgicale satisfaisante et ne seront pas en mesure d’être réalisées.

Certains facteurs tels que la qualité de la peau, la cicatrisation, l’implantation des cheveux, le tabagisme éventuel, l’importance de l’exposition au soleil , doivent être également évalués en raison de leur incidence possible sur l’intervention et ses suites.

Le projet chirurgical sera finalement établi au terme de cet examen, et exposé en détail (trajet des cicatrices, évolution post-opératoire...) au patient, avec l’aide du support des photographies.

Enfin, facteur à prendre en compte dans ce type d’intervention : l’âge intervient dans l’indication.

C’est la raison pour laquelle, les limites de la chirurgie doivent être parfaitement expliquées et bien comprises par le patient avant toute intervention.


Réalisation des deux types d'interventions

Préparation à l’intervention du lifting du visage

Que ce soit pour le lifting cervico-facial ou le lifting fronto-temporal, chaque intervention est toujours précédée d’un bilan biologique, d’un rendez-vous avec le médecin anesthésiste au minimum 48 h avant l’intervention, puis de la constitution d’un dossier photographique.

Ces rendez-vous préalables seront l’occasion de vous éclairer sur le déroulement de l’intervention, donc il ne faut en aucun cas hésiter à exposer ses éventuelles inquiétudes, ou interrogations ,quant à l’opération et ses conséquences.

Le déroulement de l’intervention du lifting cervico-facial

Un shampooing sera effectué la veille de l’intervention,et toute trace de maquillage sera retirée préalablement à l’opération.

La durée de l’intervention, sera de 2 h en général.

Concernant l’anesthésie, l’intervention chirurgicale est réalisée sous anesthésie générale ou neurolept-analgésie (anesthésie locale assistée) en fonction de l’importance des gestes effectués, et sera possiblement accompagnée, en complément, d’une anesthésie locale, avec l’utilisation de xylocaïne adrénalinée.

Concernant le procédé de la technique du lifting cervico-facial, l’intervention s’effectuera à partir d’une incision ,qui laissera une cicatrice dans le sillon pré-auriculaire, et qui remontera jusqu’à la chevelure dans le pourtour de la tempe, pour repasser dans le sillon rétro-auriculaire et s’achever dans les cheveux et la nuque. Chez le patient masculin, le tracé de l’incision sera conditionné par l’implantation de la barbe.

Cette intervention consiste alors à retirer un excédent de tissu graisseux dans la région de la joue et du cou,par ailleurs dans le but de corriger l’affaissement cutané une tension du muscle peaucier du cou sera réalisée.

Cela permettra de restructurer l’angle cervico-mentonnier, ainsi que de traiter le relâchement des muscles en partie responsables du vieillissement constaté.

Le décollement de la peau ainsi que la suppression d’excédent graisseux, permettra ensuite un redrapage naturel de la peau, qui viendra épouser la forme du visage restructuré. L’excédent cutané est alors ôté, suivi d’un système de drainage ou pas.

Pour la fermeture, les points de sutures sont faits sans tension sous forme de surjet intradermique, ou par points séparés.

Finalement, un pansement par bandage réalisé autour de la tête sera posé et gardé jusqu’au lendemain de l’intervention.

Il se peut dans certaines situations, que le chirurgien soit amené à réaliser des gestes complémentaires et associés lors de l’intervention, comme par exemple une liposuccion du cou et des bajoues, une abrasion cutanée dans le cas où la peau serait abîmée (par Laser ou Peeling), ou encore de plus en plus souvent une lipostructure (lipofilling) destinée à combler les pertes de volumes et éviter l’apparition de joues creuses.

Ces gestes doivent impérativement être précisés, et faire l’objet d’une demande exprimée par le patient lors de la consultation pré opératoire.

Lifting cervico-facial avantLifting cervico-facial après


Le déroulement de l’intervention du lifting fronto-temporal

Tout comme le lifting cervico-facial, un shampooing sera effectué la veille de l’intervention, et toute trace de maquillage sera retirée préalablement à l’opération.

L'intervention durera environ 1 h, et sera éventuellement prolongée pour d'autres gestes associés.

Il existe plusieurs techniques de lifting fronto-temporal :

  • - Le lifting par incision classique : il s'agit de décoller les tissus du front et des tempes jusqu'aux sourcils et parfois même jusqu'au sommet du nez et traiter les muscles responsables des rides en les remettant en tension pour supprimer l'affaissement des tissus. Comme pour le lifting cervico-facial, la zone concernée (le front) sera alors remodelée avec un redrapage naturel de la peau, et une résection de l'excès cutané. Dans le cas d'une incision classique, la cicatrice sera dissimulée au sommet de la tête dans les cheveux d'une oreille à l'autre.
  • - Le lifting endoscopique : le principe est le même que pour le lifting par incision classique mais effectuée par 2 à 4 ouvertures de 1,5 cm dans le cuir chevelu qui seront entièrement dissimulées dans les cheveux. L'avantage de cette technique est que les traces qu'elle laissera, seront restreintes en raison de la petite taille des cicatrices.
  • - Le lifting par endoscopie se pratique à l’aide d’une caméra et de micro instruments, ce qui permettra de réduire considérablement la rançon cicatricielle.

Dans tous les cas, la suture (avec ou sans agrafe) est complétée par un pansement compressif.

Lifting fronto-temporal avantLifting fronto-temporal après


Soins post-opératoires

Soins post opératoire d'un lifting cervico-facial

Une hospitalisation de 1 à 2jours sera nécessaire, et il faudra prévoir une personne accompagnante pour le retour à domicile.

Des hématomes au niveau du cou et du menton ,ainsi que des gonflements peuvent apparaître, c'est la raison pour laquelle des drains pourront être conservés pendant 24 h à 48 h pour en diminuer les effets. Un pansement compressif sera également maintenu pendant la même durée afin de conforter le travail effectué, et d’atténuer les éventuelles tensions ressenties derrière les oreilles et sur le cou. Un shampooing doux peut tout de même être pratiqué dès le lendemain.

Selon l’importance de la réaction de chaque patient, un traitement antibiotique et anti-œdémateux peut être prescrit pendant quelques jours ,au cours desquels il est également conseillé de garder la tête surélevée pour éviter un œdème.

Un repos complet et sans effort est vivement conseillé dans les jours suivant l'intervention et un arrêt de travail de 10 à 20 jours est conseillé.

L'ablation des fils se fait entre le 5ème et le 12ème jour.

Au cours des prochains mois suivant l'opération, tout mouvement du cou devra être minimisé, il faudra limiter les activités sportives, totalement proscrire la consommation de tabac, et ne pas exposer ses cicatrices au soleil pendant 6 mois, sans protection solaire. Des visites de contrôle seront programmées par le chirurgien.

Soins post opératoires d'un lifting fronto-temporal

Une hospitalisation de 1 à 2 jours sera nécessaire ,et il faudra prévoir une personne accompagnante pour le retour à domicile.

Tout comme le lifting cervico-facial, des ecchymoses et gonflements peuvent apparaître au niveau de la zone concernée. D'importance et de durée plus ou moins variable selon chaque patient, ceux-ci se résorberont au bout de quelques jours avec la prise d’anti oedémateux.

Un pansement compressif et un drainage sont maintenus pendant 24 h.

Un shampooing doux ,et l'utilisation de maquillage sont autorisés dès l'ablation du pansement, L’ablation des fils est effectuée entre le 5ème et le 10 ème jour.

Un arrêt de travail de 10 à 15 jours est recommandé, ainsi qu’une reprise des activités sportives au terme de 4 à 6 semaines.

Des visites de contrôle seront programmées par le chirurgien.


Suites opératoires

Suites opératoires d'un lifting cervico-facial

En raison du gonflement et de la pression s’exerçant au niveau du cou et du menton, une gêne peut être ressentie dans les jours suivant l'intervention ,surtout lors de la première nuit.

Les gonflements peuvent persister jusqu'au 15ème jour post opératoire ,mais tendent généralement à diminuer à partir du 7ème jour.

Les hématomes quant à eux, s'estompent plus ou moins vite selon le type de peau de chacun et la nature des gestes effectués pendant l'opération ,mais disparaîtront en totalité environ 15 jours après ,au même titre que les gonflements.

En raison du travail réalisé sur les muscles, une sensation de raideur au niveau des zones opérées pourra être ressentie, pendant plusieurs semaines à plusieurs mois après l'opération.

Les cicatrices sont généralement très discrètes, et se camouflent généralement dans les cheveux ou le pourtour de l'oreille, à l'exception d'une seule se limitant à un fil qui sera visible au niveau du relief auriculaire.

Concernant la visibilité des effets post-opératoires, les femmes peuvent utiliser un peu de maquillage , tandis que les hommes peuvent laisser pousser leur barbe (en n’utilisant dans un premier temps qu'un rasoir électrique), ce qui fera office de cache hématomes et cicatrices. L'évaluation du résultat de l'intervention peut être considérée, à partir de 2 mois après l'opération, lorsque le visage aura récupéré sa souplesse naturelle et sera entièrement dégonflé.

D'autre part, il faut savoir que l'effet total lifting s'estompera au terme de plusieurs années (entre 7 et 10 ans environ) pendant lesquelles le relâchement musculaire et cutané se poursuit.

Suites opératoires d'un lifting fronto-temporal

De façon analogue au lifting cervico-facial, les suites opératoires fréquentes d'un lifting fronto-temporal seront, des gonflements particulièrement au niveau des paupières ,qui pourront gêner l'ouverture des yeux, mais également des ecchymoses, et une sensation de lourdeur au niveau du front.

Le tissu de la paupière étant très fin, un gonflement peut rapidement évoluer vers un œdème, raison pour laquelle il est vivement conseillé d'appliquer du froid sous forme de compresses glacées pendant les premiers jours post-opératoires.

Pour éviter d'aggraver les ecchymoses, une protection maximale vis-à-vis du soleil est prescrite, et suppose de supprimer les bains de soleil et séances d'UV pendant au moins 6mois. IL est toutefois possible de se promener même par un temps ensoleillé, mais en possession de tous les accessoires nécessaires : lunettes de soleil, chapeau à bords larges et crème solaire à écran total, à appliquer généreusement sur les hématomes.

Il arrive souvent qu'une partie de la peau du crâne reste quelques temps anesthésiée, notamment autour de la cicatrice, et il est possible d'observer une légère chute de cheveux éphémère dans la même région.

Au sujet des cicatrices, bien qu'invisibles car entièrement masquées par les cheveux, celles-ci peuvent procurer une sensation de tiraillement au niveau de la zone concernée, et peuvent être douloureuses au frottement, raison pour laquelle il est notamment préconisé de se brosser les cheveux en douceur ,et ne pas les couper avant un délai d'un mois.

L'évaluation du résultat de l'intervention peut être envisagée à partir de la 6ème semaine après l'opération ,quand les yeux auront retrouvé leur aspect naturel et dégonflé, sans cicatrices apparentes, et que le front sera de niveau lisse et remodelé ,notamment au niveau de la zone sourcilière.

De manière générale, il est bon de rappeler que les liftings du visage permettent un rajeunissement apparent ,mais ne suppriment pas toutes les traces de vieillissement dans la mesure ou rides et ridules persistent ,et continueront d'évoluer malgré le lifting, qu'il soit cervico-facial ou fronto-temporal.

Risques immédiats

Que ce soit pour le lifting cervico-facial ou le lifting fronto-temporal, ces interventions comportent un certain nombre de risques, possibilités d'infection et/ou de cicatrisation compliquées.

En effet, certaines complications comme des saignements, gonflements anormaux et formation excessive d'ecchymoses peuvent apparaître, et cela malgré la rigueur chirurgicale, et les précautions prises par le chirurgien.

Évidemment, dans ces cas imprévisibles, des solutions existent, et le chirurgien peut intervenir rapidement par le biais de différentes méthodes. Un drainage ponction, ou encore dans des cas plus extrêmes, une reprise chirurgicale, pourront être envisagés.

En cas de très forte douleur, de fièvre, ou de persistance d'un symptôme anormal, le patient devra immédiatement alerter le chirurgien ,afin que celui-ci puisse effectuer un contrôle, établir un diagnostic et adapter la bonne thérapeutique.

Risques secondaires

Dans le cas des deux types de lifting du visage, des troubles de la sensibilité au niveau des zones opérées, ainsi qu'une cicatrisation plus ou moins efficace peuvent être rencontrés.

Dans le cas d'un lifting cervico-facial, les gênes apparaîtront dans la région jugale et auriculaire (cicatrice indurée et sensation d'empâtement au niveau des muscles du cou , en raison de la remise en tension de ceux-ci).

Dans le cas d'un lifting fronto-temporal, les gênes apparaîtront dans la région péri-orbitaire et frontale (formation de petits kystes, rougeurs, difficulté à bouger le muscle frontal ,et petite chute de cheveux ou de poils au niveau de la zone opérée : alopécie).

Les résultats obtenus sont très majoritairement satisfaisants ,mais il peut arriver que surviennent quelques petites asymétries ou que toutes les déformations pré-existantes n'aient pas toutes été supprimées à l'issue de la première intervention. Dans ces cas de figure, il est possible d'envisager des petites retouches plus ou moins importantes (effectuées à l'aide de toxine botulinique) tenant compte de certains facteurs ,tels que l'âge du patient, ou encore des 'antécédents médicaux.

Quoi qu'il en soit, il est important de rappeler au patient ,qu'aucun résultat final ne peut être prédit avec exactitude, et qu'une part d'aléa reste présente.

Ceci explique que le résultat de chaque intervention sera différent selon chaque patient ,et dépendra de la particularité du cas de chacun avant l'intervention.

Complication graves et / ou exceptionnelles

Toute intervention de ce genre, bien que conduite dans un cadre réglementé et effectuée par un personnel compétent, détient un certain degré d'incertitudes et peut engendrer des complications imprévisibles.

Dans le cas d'un lifting cervico-facial, il est possible dans de très rares cas, d'observer un déficit moteur au niveau des lèvres entraînant un raidissement des traits du visage ,et un manque de souplesse, ou encore une cicatrisation lente et difficile ,avec la formation de cicatrices hypertrophiques et une chute de cheveux.

Dans le cas d'un lifting fronto-temporal, il est possible dans de très rares cas, d'observer une paralysie du muscle frontal lié à l'atteinte de nerfs présents dans cette zone. L'observation de chacun de ces symptômes devra faire l'objet d'une visite de contrôle chez le chirurgien.

This website was created with Yoctown for free.
You too, create a website and create awareness about your activity.